De nouveaux articles à lire absolument sont parus dans l'onglet La presse parle de nous

10 heures sur Zoom s'inscrire sur lecture.archives@diplomatie.gouv.frGénéalogie et histoire familiale en milieu scolaire "Parcours de vie" aux Archives Diplomatiques. Réunion Zoom 2 avril 2021. S'inscrire sur lecture.archives@diplomatie.gouv.fr

 

Des roses pour les jeunes généalogistes de Seine-et-Marne

 

 

 

Les Archives départementales de Seine-et-Marne (77) ont fait appel à l’association ‘Les jeunes et la Généalogie’ (AJG) pour créer et animer deux ateliers d’initiation à la généalogie intitulés Le petit généalogiste.

 

Le choix du thème s’est porté sur la culture des roses, emblématique de la Brie proche de Paris, et sur une famille de rosiéristes de génération en génération, les Cochet à Grisy-Suisnes et Coubert.

 

Les jeunes généalogistes ont découvert des documents variés et nombreux : état civil, recensement, cartes postales, catalogue d’entreprise, presse locale ancienne (par exemple, Le Briard, almanach républicain ou Le Journal des roses, assurément le plus beau des documents !) ; ils ont répondu à des questionnaires en étant guidés, fait des mots croisés et composé un arbre généalogique original sur fond de rose !

 

L’atelier a suscité un vif intérêt chez les enfants et les parents en binômes. Les enfants ont montré un sens aigu de l’observation, une belle curiosité d’esprit et des capacités de lecture des documents qui nous ont épatées !

 

L’AJG se félicite du partenariat réussi avec les Archives départementales de Seine-et-Marne, avec la bienveillance et la disponibilité du pôle médiation-archives, la mise à disposition et la reproduction des documents, la salle très bien équipée pour la tenue de l’atelier.

 

Pour toutes celles et tous ceux qui n’ont pu venir fin octobre, séance de rattrapage le mercredi 21 avril 2021 !

 

https://archives.seine-et-marne.fr/

 


La généalogie et son apprentissage aux enfants en France

 

Pourquoi faire de la généalogie ? Où et comment mener des recherches généalogiques ? Que représente un arbre généalogique ? L'apprentissage de la généalogie aux enfants, tout comme son utilisation dans un but pédagogique, implique l'explicitation de ce qui caractérise cette pratique. La généalogie implique des manières de penser et de représenter la parenté qui peuvent faire l'objet d'une recherche anthropologique.

 

À partir de l'analyse du travail de transmission des savoirs généalogiques aux enfants mené par divers acteurs, Pascal Mulet a présenté les éléments permettant de comprendre quels sont les outils, les techniques, les logiques, ou encore les enjeux de la généalogie par mobilisation d'archives telle qu'elle est popularisée en France.

 

Nous avons assisté en octobre à une conférence de M. Pascal MULET docteur en Docteur en anthropologie sociale et ethnologie à la médiathèque de Meaux

 

La généalogie et la transmission des savoirs généalogiques aux enfants:

 

Cette recherche porte sur la généalogie amateur par mobilisation d’archives et sur la transmission des savoirs généalogiques aux enfants en France.

 

Pascal MULET étudie les pratiques contemporaines de la généalogie : recherches, transmissions des savoirs, diffusion et appropriation des méthodes et des modèles, et apprentissage de la généalogie aux enfants.

 

Pascal MULET étudie également les rapports ordinaires aux archives.

 

 



Septembre 2019.

 

C'est la rentrée : le nouveau guide d'Evelyne DURET et Yannick DOLADILLE vient de paraître : 

 

«Moi, M’dame, j’veux savoir d’où j’viens », répond Gabriel, treize ans, au professeur lui demandant pourquoi il venait au club de généalogie de son établissement scolaire.

 

La Journée internationale des droits de l’enfant et l’Unicef affirment aussi que la connaissance des origines est constructive pour les jeunes.

La généalogie, qui favorise le « vivre ensemble » à tous les niveaux, est par ailleurs une activité au fort potentiel éducatif (histoire, géographie, littérature, langues, organisation d’un travail en groupe ou individuel...).

 

Cet ouvrage, pratique et concret, donne tous les outils pour faire de la généalogie avec des adolescents, au collège ou au lycée, dans les établissements scolaires, en classe, en groupe, en option ou en dehors du cadre scolaire, dans les services d’archives municipales, départementales ou nationales, dans les bibliothèques, médiathèques, musées...

 

Il fournit de nombreux exemples concrets d’activités généalogiques déjà réalisées, donc déjà testées, ce qui veut dire faisables, reproductibles, transposables et adaptables. Il permet d’éviter les écueils les plus courants sur lesquels peuvent buter les encadrants accompagnateurs. Source d’inspiration, il offre des pistes vers d’autres ateliers généalogiques à inventer et n’oublie pas de faire référence au cadre pédagogique légal.

 

 

Tous concernés ! 1918-2020, de la grippe espagnole au Covid19 : virus cousins, remèdes voisins ! Une histoire en 4 épisodes, à partir de documents des archives d’Orléans.

 

 2nd épisode : Qui a dit ?

 

Quand le passé éclaire le présent …

 

 

Le 18 octobre1918, Henri Soudé évoque son cousin Henri Leduc qui est souffrant.

 

Celui-ci doit se rendre deux fois par semaine à l’hôpital de soins et, le reste du temps,  il reste chez lui … autrement dit, il est confiné...

 

 

Et que fait-on quand Henri Leduc  a des symptômes de fièvre ? On lui fait un test sanguin !

 

 

Et que cherche t-on dans cette analyse de sang ? le microbe de la fièvre paludéenne !

 

Et, si le test est positif, que lui administre t-on ? de la quinine !

 

 

 

C’est fou /ouf comme l’actualité d’octobre 1918 peut ressembler à  celle de mars-avril 2020 !

 

 



Notre adhérente Agnès CULO est intervenue au mois de février à l'ITEP de Saint Maximin (OIse) pour animer un atelier de généalogie avec les jeunes :

"En tant que membre de l' Association et en collaboration avec monsieur RENAUT, professeur d'histoire et de Jeremy, éducateur, nous avons animé un atelier de généalogie au sujet d'un personnage clé de cet établissement, Solange CASSEL (donatrice de ce château).

 Nous avons travaillé sur l'acte de naissance et l'acte de mariage de madame CASSEL et avons répondu à un questionnaire préparé à l'avance et nous avons commencé à remplir son arbre.

 Les élèves étaient particulièrement intéressés et motivés. Les jeunes ont fait ensuite un très bon  compte-rendu devant leur classe.

 Une belle expérience à recommencer. Monsieur RENAUT souhaite donner une suite à ce projet".

 

Qu’est-ce qu’un Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP)?

 Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques (ITEP) ont pour mission d’accueillir des enfants, adolescents ou jeunes adultes qui présentent des difficultés psychologiques s'exprimant par des troubles du comportement perturbant gravement leur socialisation et leur accès à la scolarité et à l’apprentissage. Les ITEP conjuguent au sein d’une même équipe institutionnelle, des interventions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques.

 Les ITEP sont des institutions médico-sociales placées dans le champ de compétence de l’Etat et financées par l’Assurance Maladie.





#Genealogix : comment je suis tombé dans la généalogie tout petit !

 

Comment me suis-je mis à faire de la généalogie à l’âge de 16 ans ?

 

Découvrez le 22ème épisode de Généalogix en cliquant ici

 

La généalogie peut se pratiquer à tout âge. Point n’est besoin d’attendre d’avoir un âge où l’on est supposé avoir du temps !

 

De nombreux généalogistes commencent leur généalogie enfant ou adolescent. Ce sont les récits de leurs débuts et les déclics de leur passion que nous vous racontons tous les mois dans la rubrique #Généalogix du blog Les Jeunes et la Généalogie.

 

Appel à témoignages : #Généalogix

Si vous aussi, comme un certain Gaulois d’Armorique vous êtes tombé dans la marmite tout petit, racontez-nous vos débuts en généalogie.

Contact : lesjeunesetlagenealogie@gmail.com 

 

Suivez les récits sur le blog Les Jeunes et la Généalogie via les réseaux sociaux